Actualités

Un nouveau complexe croisière à horizon 2022

MOTS-CLÉS:

Le repositionnement stratégique qualitatif des escales croisières à Toulon va bénéficier d’un projet structurant : la création d'un quartier dédié à la Mer associé à la réalisation d’un quai de 400m au Mourillon. Le site idéal pour l’accueil de paquebots « prémium » nouvelles générations.

 

REPOSITIONNEMENT

Depuis de longues années, Toulon veut se doter d’un quai de 400m de long qui lui permettra d’accueillir des unités plus imposantes, équipement incontournable pour accompagner la stratégie des Ports Rade de Toulon de montée en gamme de l’activité croisière. Le premier projet d’un quai réalisé à l’intérieur du port au centre de Toulon ne faisait pas l’unanimité chez les armateurs. Le repositionnementsur d’anciens terrains de la marine au Mourillon, annoncé par Hubert Falco Président de la Méreopole Toulon Provence Méditerranée (TPM) en décembre 2017, offre un jour nouveau à ce projet essentiel pour la filière croisière, grâce à la cession par la Marine nationale de 3,6 hectares de foncier à Toulon Provence Méditerranée pour qu’elle puisse y réaliser un aménagement urbano-portuaire pouvant intégrer un quai et une gare maritime associée.

 

HAUT DE GAMME

Ce nouveau projet rendra possible l’accostage de deux bateaux, à quai, simultanément, en centre-ville. Surtout, ce quai de 400m doté d’un tirant d’eau de 13m pourra se centrer sur l’accueil de paquebots plus gros, facilitant leurs manœuvres. Une bonne nouvelle qui accompagne la dynamique des armateurs qui développent des unités de grandes tailles haut de gamme, pour lesquelles il y a des besoins d’accueil en Méditerranée. Là encore, l’équipement viendra servir le positionnement qualitatif de la destination toulonnaise. Les retours des armateurs sont très positifs.

 

GESTE ARCHITECTURAL

Un concours d’architecte international va être lancé par la Métropole Toulon Provence Méditerranée pour intégrer au mieux cette infrastructure maritime au sein de l’espace urbano-portuaire toulonnais. L’objectif ? La réalisation d’un site au double rôle, portuaire d’un part, urbanistique de l’autre. Un espace signature, un geste architectural fort qui incarnera les ambitions nouvelles de la rade et illustrera l’esprit de dialogue entre le port et la ville que la CCI Var souhaite valoriser.

Un Comité de pilotage du projet a été mis en oeuvre, auquel est bien entendu associée la CCI du Var par les voix de son Président Jacques Bianchi et de son Directeur des Ports, Jérôme Giraud. Le calendrier est arrêté, après une consultation qui prévoit d'être ambitieuse, le choix de l'équipe en charge de réaliser le projet architectural sera dévoilé fin 2019.