Terminal de Brégaillon et services

A l’ouest de Toulon, le site de La Seyne Brégaillon intègre un port avec deux terminaux et une zone industrielle et technologique.

MOTS-CLÉS:

A l’ouest de Toulon, le site de La Seyne Brégaillon essentiellement orienté vers le fret roulier, intègre un port avec deux terminaux et une zone industrielle et technologique. Reconnu comme un port capable de traiter des trafics particuliers, le site de La Seyne-Brégaillon confirme la hausse de son trafic sur les cinq dernières années.

Un terminal multimodal vrac et roulier

Le terminal multimodal Nord assure le déploiement du transit de fret en conventionnel, colis lourds, vracs etc. Ses infrastructures de terre-pleins permettent de développer le concept « autoroute de la mer », alternative au 100% route. Depuis 2011, Brégaillon est le Base-Port de la ligne RoRo à destination de la Turquie, la compagnie UN Roro opère trois escales hebdomadaires, avec un potentiel de 220 à 280 ensembles routiers par navire.

Trafic

  • conteneurs
  • colis lourds, et colis spéciaux
  • véhicules neufs
  • pièces détachées
  • fret conventionnel

 

Clients référents
Renault, Toyota, Beko, Zara, Mango, Primark, Celio, Carrefour, Nestlé, Danone, …

 

Un terminal trafics spéciaux

Le terminal Sud est dédié aux trafics spéciaux et dispose d’un hectare de terre-plein en bord de quai. Il est possible de fermer son accès pour effectuer des opérations en toute sécurité et confidentialité.

 

La zone industrialo-portuaire

Le site industrialo-portuaire de La Seyne-Brégaillon est associé à une zone industrielle et technologique de 20 hectares à la pointe de l’innovation industrielle marine, et à une zone péri-portuaire de plus de 1 000 hectares accueillant 1 500 entreprises et 15 000 emplois.

 

Les services 

  • Sureté
  • Système RFID
  • Un réseau complet de professionnels : manutentionnaires, agents maritimes, transitaires, transporteurs…

 

Les accès

  • Excellent accès autoroutier A50
  • Parc d’activités de Signes (240 hectares, xx entreprises)
  • Ligne ferroviaire (2019)

 

Points forts

  • Ports de niche et de spécialité sur le fret intra méditerranéen
  • Sureté et fiabilité opérationnelle
  • Polyvalence des sites

 

Chiffres clés

  • 10 M€ d’euros investis en 4 ans
  • 69 500 remorques par an
  • 1,2 Mt +40% de volume de fret en 3 ans
  • + 200% en 2019