Actualités

Livraison du Port du Niel

Dans l’ombre des sites huppés de la Côte d’Azur, la côte provençale recèle des joyaux – parfois méconnus – qui méritent que l’on s’y attarde. Le Port du Niel, niché au creux de la Presqu’île de Giens fait partie de ces lieux à l’atmosphère particulière, où les pêcheurs professionnels vendent le produit de leur pêche à quai. Les atouts naturels sont indéniables et l’authenticité du site éclabousse invariablement les visiteurs. Avec 115 postes à quai et 15 postes à flot, le Port du Niel cultive une dimension humaine qui contribue à son attractivité.

Pour autant, le travers qui consiste à se reposer sur cet héritage naturel, le considérer comme définitivement acquis, sied mal à une gestion portuaire responsable et durable.

C’est donc dans cet esprit que la CCI du Var, gestionnaire du Port du Niel a entrepris à l’automne 2017 un vaste programme de travaux, qui synthétise les différents axes forts de la vision qu’elle a de cette mission.

Moderniser sans dénaturer

Si le Port du Niel nécessite clairement une restauration globale, du fait de la dégradation de plusieurs de ses composantes, la reconstitution de la configuration initiale du Port demeure un repère incontournable. De même, l’intégration dans le paysage a été pensée à travers le choix des matériaux et l’harmonie des lignes, dans la rénovation de la jetée et du musoir.

 

Préserver les équilibres naturels

Restaurer une digue ne se résume pas à un exercice de gros-œuvre : l’empreinte sur le milieu est significative. Partant de ce principe, il a été décidé de privilégier une pente plus abrupte, plus compacte, et agrémentée d’une butée de pied, ce qui a permis de réduire de moitié la surface d’herbiers impactée. Par ailleurs, en participant à l’aménagement d’une baie de Port-Cros, le programme a contribué à la protection des posidonies et grandes nacres.

 

Rationnaliser pour plus de performance

L’esthétique et l’engagement environnemental constituent des fondements essentiels qui s’accompagnent nécessairement d’un effort en matière de fonctionnalité du port. La réorganisation des mouillages, l’ancrage sur la digue et l’utilisation des corps morts existants permet d’optimiser l’espace et les flux de circulation de bateaux dans le port. Par ailleurs, l’installation de panneaux permet de sensibiliser les visiteurs aux particularités du Port du Niel, à ses atouts et aux bons réflexes permettant de les sauvegarder.

Exemple parmi d’autres de la capacité de la CCI du Var à retranscrire dans ses actes sa vision d’une gestion portuaire destinée à façonner les Ports du futur, le Port du Niel s’inscrit résolument dans une démarche équilibrée de préservation et de valorisation du patrimoine local. Respect de l’environnement, attractivité touristique, performance organisationnelle : ce savant équilibre est le fruit d’une expertise qui profite à tous, plaisanciers, riverains et visiteurs.

 

Présentation des travaux

Objectifs

  • Remettre en état les installations pour leur redonner leur configuration initiale

  • Restaurer la jetée pour la protection du plan d’eau

  • Améliorer l’esthétique des installations pour une meilleure intégration paysagère

 

Contexte Environnemental et Règlementaire

  • Le projet a fait l’objet d’études approfondies pour l’obtention des autorisations spécifiques liées au site

  • Loi sur l’Eau,

  • Dérogation destruction Espèces Protégées,

  • NATURA 2000 et ZNIEFF,

  • Commission des Sites

 

Les installations concernées

Projection des travaux

Les travaux

  • Les travaux ont débuté le 23 Octobre pour une livraison en Juin 2018.

  • Les opérations se déroulent sur le plan d’eau, sur la digue et sur les terre-pleins du port.

  • Le chargement des enrochements et des pontons est réalisé à la Tour Fondue pour une amenée par barge au port du Niel.

  • Pour des raisons de sécurité, la zone d’intervention n'est pas accessible au public durant les travaux

 

Des mesures environnementales spécifiques

  • Choix techniques pour limiter l’empreinte sur le milieu (ex. : digue 3/2)

  • Barrage anti-MES et suivi de turbidité

  • Déplacement de grandes nacres à l’extérieure du port

  • Utilisation des corps morts existants à l’intérieur du port

  • Ancrage autour de la digue extérieure

  • Plan d’urgence, kit antipollution

  • Panneau de sensibilisation du public

  • Réorganisation des mouillages au fond de la baie et reprise de l’accroche d’une bouée

  • Participation à l’aménagement d’une baie de Port Cros par l’installation de mouillages fixes pour la protection des posidonies et grandes nacres

 

Suivi des travaux

Deux bureaux d’études ont été mandatés pour s’assurer du respect des mesures environnementales et de l’intégration paysagère.

 

 

 

 

 

 

 

 

En complément

POUR ALLER
PLUS LOIN

Découvrir le réseau des ports de plaisance de la CCI du Var

> EN SAVOIR PLUS